Retours d'expérience

Expérimentation Eco Habitons

Publié le 9 mai 2019
Source : Information libre


Co-opérer pour améliorer notre habitat

La Fondation de France a initié en 2010 une expérimentation axée sur la rénovation écologique de logements occupés ou qui seront occupés par des personnes vulnérables.

Cette expérimentation privilégie une approche environnementale pour construire ou réhabiliter des logements par l’écoconstruction, l’écoréhabilitation.
L’objectif est de proposer un confort de qualité de vie par l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments.

Cette expérimentation incite à une approche sociale et culturelle avec les publics vulnérables confrontés à des situations de précarité dont la précarité énergétique liée à la déficience technique du bâti utilisé.
L’objectif est d’associer ces publics à des projets d’amélioration énergétique de leur logement par la coopération entre les acteurs et/ou les parties prenantes, par l’auto-éco-construction/réhabilitation et l’amélioration du cadre de vie.

En ville comme en milieu rural, plus de 1 000 ménages ont bénéficié de conditions de vie plus décentes et moins coûteuses, tout en retrouvant leur dignité et leur capacité d’initiative à travers les projets expérimentés.

La synthèse du colloque organisé par la Fondation de France le 26 Mars 2016 présente de manière succincte les 15 projets qui ont été développés :

  • AIME-POLENERGIE : Auto-réhabilitation accompagnée en Ardèche
  • AMITIES TSIGANES : Accompagnement de Gens du voyage à l’autoconstruction et à l’entretien de leur logement
  • ASCISE : Ecoconstruction, Ecorénovation et filière écomatériaux
  • CAUE 24 : Réhabilitation de logements groupés vacants dans le parc d’un bailleur social
  • Compagnons Bâtisseurs Bretagne : Mise en place d’une plateforme d’écorénovation énergétique
  • Cohérence : Réhabilitation écologique de plusieurs immeubles de logements sociaux
  • Commune de Loos-en-Gohelle : Rénovation participative de logements anciens
  • OXALIS–Act Habitat : Auto-réhabilitation écologique et sociale en Haute-Savoie
  • PACT Aveyron : Amélioration de la performance énergétique et du confort thermique de logements d’insertion
  • Pays Corbières Minervois : Dispositif d’appui à une offre de logements écologiques en milieu rural
  • Ecocentre du Périgord : Pilotage de chantiers solidaires en auto-éco-rénovation
  • Parc naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin / Enerterre : Eco-réhabilitation du bâti en terre en faveur des personnes en situation de précarité énergétique
  • SCIC L’Arban : Eco-réhabilitation de logements anciens du territoire de La Montagne limousine
  • Solidarités Nouvelles pour le Logement Union : Construction de logements écologiques à caractère très social
  • Terre de Liens : Participation des agriculteurs dans l’éco rénovation et l’entretien de leurs habitations en propriété de structures collectives et solidaires

En synthèse de ce travail, la Fondation de France énonce cinq conditions indispensables à la réussite de telles actions « pour permettre à nos sociétés d’évoluer positivement sur la question de l’habitat écologique, en particulier lorsque celui-ci concerne les publics les plus vulnérables » :

  1. Améliorer la maîtrise d’usage des habitants
  2. Renforcer la qualité de vie pour améliorer la santé
  3. Penser global, agir local
  4. Prendre en compte une économie adaptée aux personnes vulnérables
  5. Grâce aux nouveaux projets, valoriser les nouvelles compétences

Lire la synthèse du colloque