Médiathèque
Filtrer


Dans l’Allier, les Restos du Cœur offrent du bois pour réchauffer les plus démunis

En France, 12 millions de personnes ont froid chez elles, parce qu’il leur est difficile, voire impossible, de chauffer correctement leur logement. Pour lutter contre la précarité énergétique, les jardins du Cœur à Montluçon (Allier) distribuent gratuitement du bois à une centaine de familles.

« Aujourd’hui, on n’a plus le droit. Ni d’avoir faim, ni d’avoir froid ». Comme le chantaient Coluche et Goldmann en 1986, la faim, le froid sont les signes de la précarité, de la pauvreté. 30 ans plus tard, les Restos du Cœur sont toujours un acteur indispensable de la solidarité alimentaire. A Montluçon, ils sont 24 salariés en contrat d’insertion. Le maraîchage les occupe en été, mais en hiver, la nature fait une pause.

« Comme nous sommes des jardiniers, toute une partie de l’année nous sommes en tension vis-à-vis du maraîchage. Et pendant les temps d’hiver, à une époque, je cherchais le moyen de maintenir une tension au travail, de maintenir un comportement professionnel » indique Michel Garnier, coordinateur des Jardins du Cœur de Montluçon, dans l’Allier.

Ils travaillent 26 heures par semaine et consacrent le reste du temps à leur réinsertion. Au terme de ce programme, 60% d’entre eux retrouvent un travail.

Du bois livré gratuitement

Le bois est donné par la mairie, des arbres trop vieux ou dangereux, coupés avant la réalisation de travaux en ville. Sur place il est débité, fendu, mis à sécher et les bûches sont livrées gratuitement.

Du bois pour se réchauffer le cœur également explique Michel Garnier. « Dans les campagnes il y a de l’isolement. La précarité isole davantage » poursuit-il. L’observatoire de la précarité énergétique estime que 14% de la population française a froid dans son logement.

Cet hiver, les Jardins du Cœur vont livrer une centaine de foyer dans un rayon de 25 kilomètres autour de Montluçon. 2 stères et demi de bois sont chargées dans le camion. Victime d’un AVC, un retraité vit dans sa petite maison de Deneuille-les-Mines où il ne fait que 10 degrés. C’est une assistante sociale qui a alerté les jardins du cœur. Une fois livré, sans attendre il rallume sa cheminée. La température remonte peu à peu. Aujourd’hui, il espère que son stock lui permettra de tenir jusqu’au printemps.

Le chèque énergie sera généralisé cette année à l’ensemble du territoire français. D’un montant compris entre 48 et 227 euros, il sera distribué à 4 millions de foyers qui pourront l’utiliser pour payer une facture de gaz, de fioul, de bois ou d’électricité.

A Montluçon, les Jardins du Cœur s’attendent à voir la demande de bûches augmenter chaque année.

Source : france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/allier/montlucon

Auteur
Cyrille Genet
Producteur
France 3
Date
08/01/2018
Durée
00:04:45
Droits d'auteurs