Actualités

Deux nouvelles publications sur l’état de la pauvreté en France

Publié le 4 novembre 2019


Réalisé pour la 13ème année consécutive par le Secours populaire et IPSOS, le Baromètre Pauvreté révèle des chiffres alarmants. Notamment, la précarité énergétique progresse chez les plus fragiles, puisque 63% de ceux gagnant moins de 1200€ par mois rencontrent de réels problèmes pour payer leurs factures d’énergie (+6 points depuis 2018).
Ils ont aussi de plus en plus de mal à payer les dépenses de leur logement et là encore, le nombre de personnes rencontrant des problèmes ne cesse de progresser (55%, +10 points). Chez les plus pauvres, la majorité des indicateurs de mesures de pauvreté de ce baromètre s’enfoncent « dans le rouge ».

L’Insee publie en parallèle, comme chaque année depuis 2015, une estimation avancée du taux de pauvreté et des indicateurs d’inégalité : pour l’année 2018, le taux de pauvreté augmenterait de 0,6 point, pour atteindre 14,7 % de la population

Face à ces chiffres très préoccupants, il convient plus que jamais de mettre en avant et revendiquer la nécessité de pouvoir s’appuyer sur telles statistiques, seuls instruments qui permettent de prendre la mesure des conditions d’existence difficiles de nombre de nos concitoyens et de demander des ajustements des politiques publiques concernées. En effet, le gouvernement envisage de supprimer l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes), outil majeur dans la connaissance de l’exclusion sociale et la pauvreté en France.