Evolutions des aides de l’Anah en 2023

Publié le 4 janvier 2023
Source : Anah, Décembre 2022


Le Conseil d’Administration de l’Anah qui s’est réuni le jeudi 22 décembre 2022 a adopté plusieurs évolutions concernant pour les aides à la pierre distribuées par l’Agence pour l’année 2023, qui seront effectives via la publication d’arrêtés et de décrets spécifiques.

MaPrimeRénov’ Copropriétés

Le dispositif MaPrimeRénov’ Copropriétés est prolongé en 2023. Deux évolutions majeures sont à noter à compter du 1er janvier prochain :

  • Augmentation du plafond de travaux, anciennement de 15 000 €, qui est porté à 25 000 € par logement pour tenir compte de l’inflation et des prix constatés sur les projets financés en 2022 ;
  • Doublement des montants des primes individuelles pour les ménages modestes, qui passent de 750 € à 1 500 €, et de 1 500 € à 3 000 € pour les ménages très modestes. Cela permettra de renforcer la capacité des copropriétaires modestes à s’engager dans ces projets de travaux.

­MaPrimeRénov’ Sérénité

L’aide MaPrimeRenov’ Sérénité à destination des propriétaires occupants modestes évolue au 1er janvier 2023 : le plafond de dépenses pour les travaux de rénovation énergétique passe de 30 000 € à 35 000 €.

Évolution des aides MaPrimeRénov

À compter du 1er janvier prochain :

  • la prolongation des mesures spécifiques introduites par le plan de relance de fin 2020 :
    • l’éligibilité des propriétaires bailleurs à MaPrimeRénov’,
    • les bonus « Sortie de passoire énergétique » et « BBC »,
    •  les forfaits « AMO » et « rénovation globale »,
    • et enfin la possibilité de recourir à un audit ou une AMO avant de demander la prime ;
  • la prolongation jusqu’au 31 mars 2023 des bonifications de + 1000€ du plan de résilience pour les 5 équipements permettant la décarbonation des systèmes de chauffage ;
  • la confirmation de la suppression du forfait relatif au remplacement des chaudières gaz THPE.

À compter du 1er février :

  • la diminution de 500€ des forfaits relatifs aux poêles à granulés pour les ménages aux ressources très modestes et modestes ;
  • la diminution de 500€ des forfaits relatifs aux ventilations double flux pour les ménages aux ressources très modestes et modestes ;
  • l’augmentation du forfait « rénovation globale » pour les ménages aux ressources intermédiaires qui passe à 10 000€ (contre 7 000€ précédemment) et pour les ménages aux ressources supérieures à 5 000€ (contre 3 500€ précédemment).

À compter du 1er avril :

  • la suppression des forfaits relatifs à l’isolation pour les ménages aux ressources supérieures en Métropole ;
  • la possibilité d’utiliser un audit énergétique réglementaire (audit énergétique obligatoire dans le cadre d’une vente de passoire énergétique)  dans le cadre de la prestation d’AMO et pour justifier de l’atteinte de la performance des travaux pour bénéficier du forfait « rénovation globale » et des bonus « Sortie de passoire énergétique » et « Bâtiment Basse Consommation » ;
  • l’exclusion dans le forfait rénovation globale des projets de travaux incluant l’installation d’un système de chauffage fonctionnant principalement aux énergies fossiles (fioul ou gaz notamment).

Évolution des plafonds de ressources 2023 pour les ménages modestes et très modestes

Au 1er janvier 2023, entre en vigueur la modification des plafonds de ressources des ménages aux ressources très modestes et modestes, les ménages aux ressources intermédiaires et supérieures gardant les mêmes plafonds.

Consulter les plafonds de ressources pour bénéficier des aides de l’Anah en 2023.