Actualités

Pacte du pouvoir de vivre : 8 mesures d’urgence

Publié le 24 juillet 2019
Source : Fondation Abbé Pierre, 18 juin 2019


Le 5 mars 2019, 19 organisations, ONG et syndicats sont rassemblées dans une coalition inédite en faveur d’un « nouveau pacte politique, social et écologique » et publient 66 propositions « pour donner à chacun le pouvoir de vivre » (lire notre article du 29 mars). Le 17 juin les signataires du Pacte social et écologique donnaient une conférence de presse à la Fondation Abbé Pierre pour interpeller sur les « 8 mesures d’urgence que le Premier ministre aurait du annoncer… et qu’il doit mettre en œuvre. »

« Alors que le grand débat national a été clôturé par le Président de la république et que le Premier ministre a présenté son discours de politique générale il y a quelques jours à l’Assemblée nationale, il nous a semblé essentiel d’interpeller le Gouvernement : c’est maintenant qu’il faut agir pour inverser la tendance et susciter une ambitieuse transformation du pays vers une société plus juste et écologique » a déclaré Christophe Robert, Délégué général de la Fondation Abbé Pierre.

Parmi les 8 mesures d’urgence réclamées qui impactent la précarité énergétique, on peut relever :

  • Mesure n°1 : En finir avec les logements indignes et les passoires énergétiques en interdisant à terme leur mise en location
  • Mesure n°2 : Évaluer l’impact de toute nouvelle loi et politique publique sur les 10 % les plus pauvres de la population et au regard des Objectifs de Développement Durable
  • Mesure n°4 : Un projet de loi de finances 2020 écologique et social
  • Mesure n°8 : Systématiser la proposition d’accompagnement humain à l’exercice des droits et généraliser les Maisons de services au public (MSAP)

Selon les signataires du Pacte, sa réussite repose sur 3 leviers indispensables :  » l’investissement – pour favoriser une économie plus respectueuse de notre environnement, ou protéger les plus fragiles – une fiscalité plus juste qui encourage les bonnes pratiques et dissuade les mauvaises– et enfin, la définition de normes pour engager l’ensemble de la société dans la transformation (…), par exemple en ce qui concerne la rénovation des 7 millions de passoires thermiques que compte notre pays. »

La Fondation Abbé Pierre et les 43 associations signataires du Pacte, écriront dans les prochains jours au Premier ministre et aux ministres concernés pour les rencontrer et leur présenter ces 8 mesures prioritaires.

Les 66 propositions contenues dans le Pacte écologique et social seront présentées elles aussi dans le détail à la rentrée. L’ensemble des associations a par ailleurs décidé la création d’un « Observatoire du pouvoir de vivre » pour mesurer le degré de mise en œuvre des mesures et propositions.

Lire le dossier de presse