Rénovation énergétique des logements : un gros coup de pouce pour l’éco-PTZ

Publié le 6 décembre 2021
Source : La banque des territoires, 15 novembre 2021


Relèvement du plafond et simplification des dossiers

L’éco-prêt à aux zéro s’adresse à tout propriétaire d’un logement utilisé comme résidence principale et achevé depuis plus de deux ans, sans condition de ressources, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique. L’éco-PTZ est également accessible aux copropriétés.

Initialement prévu jusqu’à fin 2021, la loi de finances 2022 (article 84) prolonge de l’éco-PTZ de deux ans, soit jusqu’au31 décembre 2023.

En complément de cette prolongation, le plafond pour les rénovations énergétiques globales est augmenté de 30 000 à 50 000 euros et la durée maximale du remboursement passe à 20 ans.

Enfin, la dernière mesure a pour objet de simplifier la constitution des dossiers d’éco-PTZ (pour les bénéficiaires) et leur instruction (pour les établissements de crédits), dans le cas d’un cumul de l’éco-PTZ avec le dispositif MaPrimeRénov’ (MPR) : l’Anah se chargera à compter du 1er juillet 2022, de transmettre le dossier à un établissement prêteur.