Médiathèque
Filtrer


Webinaire n°27 du RAPPEL : « Parcours et pratiques des ménages en situation de précarité énergétique »

Une étude sur les parcours et les pratiques des ménages en situation de précarité énergétique, réalisée en 2018 par Christophe Beslay et Romain Gournet pour l’Observatoire national de la précarité énergétique, visait à atteindre une meilleure compréhension du phénomène de précarité énergétique, de ses conséquences sociales, et de mieux qualifier les situations et les chaînes de causalité.
L’étude a porté sur 30 ménages en situation de précarité énergétique, rencontrés entre décembre 2017 et avril 2018, en France métropolitaine. 14 étaient en impayés d’énergie, pour lesquels un entretien a été mené avec un professionnel qui les accompagne. Les entretiens visaient à saisir, en dynamique, les situations (professionnelles, résidentielles, financières, sociales, sanitaires, etc.), les pratiques concrètes et les stratégies que les ménages développent pour faire face aux difficultés qu’ils rencontrent, ainsi que leurs rapports aux dispositifs d’aide et d’accompagnement.

Le réseau RAPPEL vous propose une conférence web destinée à prendre connaissance de cette étude très riche d’enseignements.

La présentation, réalisée par Christophe Beslay, sociologue au bureau d’études BESCB, maître de conférences à l’Université de Toulouse Jean Jaurès, portait sur :
1) Les trajectoires et les processus d’entrée dans la précarité énergétique qui relèvent essentiellement de trois processus sociaux : 1) L’accommodement : un processus continue de dégradation d’un logement qui est resté trop longtemps sans entretien ni travaux faute de ressources suffisantes ; 2) Le déséquilibre : l’entrée dans un nouveau logement, dégradé voire insalubre ou dont les occupants ne maîtrisent pas les outils techniques de régulation du confort ; 3) La rupture : des accidents de la vie qui se traduisent par une diminution des ressources, un inconfort devenu inacceptable ou des dégradations du logement
2) Les stratégies des ménages face à la précarité énergétique que l’on peut regrouper en 7 catégories : supporter l’inconfort, réduire les factures d’énergie, accroître le revenu disponible, négocier avec le bailleur, arbitrer entre le paiement des factures d’énergie et de loyer, solliciter des aides, déménager.
3) Les impayés d’énergie font entrer les ménages dans un parcours d’aide, en interaction avec les travailleurs sociaux et les professionnels de l’accompagnement.
4) Les professionnels de l’accompagnement expriment des formes de fragilité de leurs positions professionnelles et un sentiment d’impuissance. La nature sociotechnique de la précarité énergétique met à l’épreuve les compétences professionnelles et les formes de coordination. Il existe un décalage parfois important entre la vision des professionnels et celle des ménages.

Auteur
Christophe Beslay, sociologue au bureau d’études BESCB, maître de conférences à l’Université de Toulouse Jean Jaurès
Producteur
Réseau RAPPEL
Date
29/01/2019
Durée
01:01:51
Droits d'auteurs